Mentions légales    Plan du site     Administration     Physiologie Recherche Master
L'EA 4324  ORPHY (Optimisation des Régulations Physiologiques) étudie les mécanismes physiologiques participant à l’optimisation des interactions organismes-milieu  Physiology Research Master  

Projet HEMOXYCHOC

Projet HEMOXYCHOC

le financement / les partenaires / le projet: le substitut sanguin HEMARINA-M101

Le financement

Le projet Hemoxychoc est soutenu par le conseil régional de Bretagne.  Il bénéficie de trente mois de financement.


Les partenaires

Ce projet est le fruit de la collaboration entre :

• un industriel, la société HEMARINA qui développe HEMOXYCarrier®, un transporteur d'oxygène naturel  d'origine marine possédant un potentiel exceptionnel  dans le domaine biomédical.

• un laboratoire public de l'UBO, ORPHY, spécialisé en physiologie, possédant les techniques permettant l'évaluation de l'intérêt d'HEMOXYCarrier® dans le cadre du choc hémorragique.

• un end-user, le pôle ARSIBOU (Anesthésie-Réanimations-SI-Blocs opératoires-Urgences) du CHRU de Brest qui de par ses missions est amené à prendre en charge les patients qui pourraient bénéficier d'HEMOXYCarrier®.














Le consortium de ce projet est donc particulièrement cohérent. Il regroupe en outre des partenaires ayant une importante expérience des projets collaboratifs (ANR, Projets Européens) et qui partagent une même culture de l'interconnexion scientifique.

La participation de praticiens hospitaliers du CHRU DE BREST, confrontés à la prise en charge de patients en choc hémorragique, est un atout majeur de ce projet car elle permet d'intégrer au projet, dès sa conception, les conditions d'utilisation cliniques d'HEMOXYCarrier®.

 

Le projet

Au niveau mondial, le choc hémorragique est la  deuxième cause de mortalité. L'état de choc se caractérise par une hypoxie tissulaire systémique  persistante, conséquence de la diminution de la  volémie plasmatique et de la perte des hématies  transportant l'oxygène. Pour tenter de compenser le manque d'oxygène au niveau tissulaire, le métabolisme anaérobie est activé. Une acidose lactique, la production de radicaux libres et de protons sont ainsi observées entrainant inflammation et mort cellulaire dont les conséquences (défaillance multi-viscérale et coagulopathie) engagent le pronostic vital du patient.

 

 

En conséquence, améliorer l'oxygénation tissulaire en cas de choc hémorragique présente un intérêt majeur dans la prise en charge du choc hémorragique  non contrôlé. HEMARINA-M101 (M101), hémoglobine  extracellulaire issue de l'annélide marine Arenicola marina et développée par la société HEMARINA, semble un excellent candidat. En effet, M101 a démontré sa grande capacité de fixation de l'oxygène (156 molécules d'O2 à saturation contre 4 pour l'hémoglobine humaine) et son innocuité sur plusieurs modèles précliniques.

 

L'objectif de ce projet est donc d'évaluer l'intérêt de l'utilisation de ce composé dans la prise en charge du choc hémorragique non contrôlé. Les travaux réalisés se veulent au plus proche « du terrain ». Ainsi, les protocoles expérimentaux réalisés sur modèle murin seront calqués sur les modalités de prise en charge clinique du choc hémorragique. In fine, l'objectif de cette collaboration est de réaliser des travaux précliniques permettant d'évaluer l'intérêt et l'innocuité d'HEMOXYCarrier® dans le cadre de la prise en charge du choc hémorragique non contrôlé avant le passage aux essais cliniques.

Haut de page

Laboratoire ORPHY
UFR Sciences et Techniques, Université de Bretagne Occidentale

6 Av. Le Gorgeu  -  CS 93837
  29238 BREST Cedex 3   -   FRANCE

Directrice : C.MOISAN (+332.98.01.62.63)
Directrice adjointe: M-A.GIROUX-METGES(+332.98.01.80.67)
recherche@physiology-orphy.fr

 


Envoyer cette rubrique à un ami Imprimer cette page